Particuliers – l’éclairage

Les luminaires extérieurs un atout déco et fonctionnel

Chez soi, le jardin est une pièce en plus, mais en extérieur !

Un bon éclairage doit mettre en relief les ombres et les nuances de votre jardin. Tous les jardins, quelle que soit leur surface, présentent des caractéristiques différentes dont il faudra tenir compte si on veut créer un éclairage efficace. L’éclairage devrait être un détail venant parachever l’aménagement de votre jardin et vous permettre d’en profiter plus longtemps. Réfléchissez donc à la façon dont vous l’utilisez. Quels éléments de votre jardin désirez-vous mettre en valeur ? Où et quand avez-vous besoin d’éclairage ? Créez un plan d’éclairage adapté à vos besoins et vos attentes.

Le luminaire extérieur ne sert pas uniquement à émettre une lumière de repérage dans votre jardin. Il est aussi un merveilleux élément de décoration pour créer des mises en scène de votre espace vert et mettre en valeur ses atouts tels que les allées, les terrasses, les arbres ou les perspectives.

À chaque luminaire, sa fonction !  Voici quelques conseils pour les endroits stratégiques de votre extérieur :

L’éclairage général est important pour les allées, les spots de balisage encastrés dans le revêtement du chemin sont une solution. Il en faut des deux côtés de l’allée pour bien la délimiter. Il est aussi possible d’utiliser des bornes lumineuses. Un éclairage par le bas est idéal afin de ne pas éblouir les personnes qui parcourent l’allée.

Sur une terrasse à l’endroit où le salon de jardin ou la table à manger sont installés. Il ne faut pas négliger la lumière d’ambiance. La terrasse est le prolongement de votre salon, cuisine, Salle à manger. Les éclairages d’ambiance donnent le ton à votre pièce et mettent en valeur votre espace extérieur. Pour un rendu idéal, variez le type de luminaires et objets lumineux utilisés : spot, lampadaire, applique, lampe à poser, objets lumineux

Dans le jardin, certaines catégories d’arbre et d’arbuste justifient d’un éclairage extérieur. On compte par exemple les sujets isolés ou majestueux, les ensembles d’une même essence, les alignements ou les compositions. Les effets lumineux à associer sont infinis. Il est donc indispensable de s’assurer que les sujets sont présentés suivant les meilleurs angles de vue possibles et sans éblouissement, car leur mise en valeur dépend de l’endroit d’où ils peuvent être distingués ou observés, ainsi que des conditions de cette observation.

Pour cela, les projecteurs  ou spots à piquer sont généralement dissimulés au sol, avec possibilité d’orienter le flux. On travaillera à la fois sur le positionnement du luminaire et sur son optique, pour limiter les nuisances lumineuses et éclairer uniquement ce que l’on souhaite. 

Dans le cas d’arbres à feuillage léger tels que les saules ou les bouleaux, l’éclairage d’arbre sera près du tronc et dirigé vers la cime. A contrario, dans le cas d’arbres isolés à feuillage dense comme le chêne ou les conifères, nous prendrons suffisamment de recul pour réaliser un éclairage frontal. 

Pour les sujets imposants, il est conseillé d’ajouter un ou deux projecteurs près du tronc ou derrière afin de renforcer l’impression de relief. 

RVB Paysage, Architecte Paysagiste, Bureau d’étude Parcs et Jardin Lille et Nord Pas de Calais

© Mentions légales / Liens